Nourrir son chien

Le chien a besoin d’être convenablement nourri et c’est au propriétaire qu'incombe cette tâche de tous les jours. Même si on prête au chien le défaut d'être gourmand, même s'il semble jouir de capacités digestives 37166_1.jpgpeu communes - il n'est que de le voir ronger un vieil os douteux et enterré depuis des lustres -, il n'est pas bon pour lui de manger comme ses maîtres et encore moins de se contenter de finir les restes de leur table. Protéines (viande, poisson), lest (légumes verts, son), graisse (végétale non cuite) et complément minéral vitaminé composent la ration idéale de votre chien, en tenant compte, bien sûr, de son âge, de sa situation et de son état de santé: une chienne allaitant un chiot de trois mois, un Lévrier à l'entraînement ou un chien de traîneau n'auront pas les mêmes besoins alimentaires. Une bonne alimentation, équilibrée et rationnelle, préviendra ou contribuera à traiter plus d'une maladie.
Que vous achetiez des aliments préparés (croquettes, conserves ... ) ou que vous composiez vous-même la pâtée de votre animal, soyez rigoureux dans les proportions, répartissez les aliments en deux repas donnés à heures fixes, et n'oubliez pas que l'alimentation de votre chien, qui n'a pas besoin d'être variée, doit couvrir tous ses besoins, sans manque ni excès, pour lui assurer forme et vitalité... toute sa vie!

LES BASES DE L’ALIMENTATION
Tout comme nous, le chien est une créature qui vit grâce aux centaines de millions de cellules qui la constituent et qui sont autant de petits incendies fournissant l'énergie vitale. Ces incendies sont indispensables à la vie. Ils nécessitent en permanence un carburant énergétique - les aliments - et un comburant – l’oxygène - pour produire chaleur et énergie. La température corporelle est ainsi maintenue constante et l'organisme peut s'édifier, puis vivre sans cesser de se renouveler.
Pour bien nourrir son chien, il importe de connaître la nutrition, soit, selon la définition du dictionnaire, «l'ensemble des phénomènes d'échange entre un organisme et le milieu permettant l'assimilation par l'être vivant des substances qui lui étaient étrangères, et la production d'énergie vitale ».

LE REPAS VARIE SELON L’ÂGE
Clé d’une bonne santé et gage de longévité, l'alimentation doit fournir au chien des matières équilibrées quantitativement et qualitativement, afin de couvrir ses besoins en une cinquantaine de nutriments indispensables. Or, les besoins alimentaires du chien varient sensiblement selon son âge. Si l'on désire une longévité et une santé optimales, jeunes, adultes et vieux chiens doivent être nourris de manière différente... et spécifiquement adaptée.
Une alimentation bien conduite permet de fournir à l'animal un aliment :
- adapté à son comportement alimentaire habituel, aux particularités de sa digestion et de son métabolisme;
- suffisant et équilibré en fonction de son environnement
- appétent, mais aussi économique si possible.
Bien que le marché des aliments industriels pour animaux de compagnie soit en plein développement aujourd'hui, il n'en demeure pas moins qu'une part considérable de la population canine est encore nourrie avec des aliments traditionnels. Les pâtées faites à la maison, en rations ménagères, constituent encore l'essentiel des repas des chiens. La pénétration de l'aliment industriel s'affirme donc plus sûrement chaque année, mais, si 62 % des propriétaires en achètent régulièrement, 23 % continuent à nourrir leur chien exclusivement avec des restes de table.

Les règles d’une bonne alimentation
Voici quelques conseils à retenir pour bien nourrir votre chien :
- donnez toujours la même nourriture : contrairement à l'homme, le chien ne recherche pas la diversité alimentaire
- Il vaut toujours mieux fractionner les repas (un le matin, un le soir). Si vous préférez nourrir votre chien le soir, efforcez-vous de respecter une heure fixe.
- Votre chien n’est pas une poubelle : ne lui donnez pas vos restes de table.
- Afin d’éviter les diarrhées, passez d’un aliment à un autre en une semaine : 1/3 du nouvel aliment pendant trois jours, puis 2/3 de ce dernier dans les trois jours suivants. Cette transition alimentaire permet au tube digestif et aux intestins de s’adapter plus facilement.
- Utilisez des écuelles lavables, inoxydables et sans recoin. Le plastique est plus commode mais moins résistant, le métal restant l’idéal.
- N'oubliez pas de donner à boire à votre chien dans une autre écuelle; la quantité de liquide par jour représente 2,5 à 3 fois la consommation de matière sèche, soit de 50 à 60 ml d'eau par kilo de poids corporel.

LE CHIOT
Parmi les conditions nécessaires au bon déroulement de la croissance du chiot, l'évaluation quantitative du besoin alimentaire est primordiale, l'équilibre de la ration étant respecté. D'où la nécessité de bien comprendre le déroulement de cette croissance, une fois le chiot sevré. Chez ce dernier, le poids pris chaque jour (gain moyen quotidien ou G.M.Q.) s'accroît après la naissance pour atteindre un plateau de durée variable, puis s'atténue peu à peu, à mesure que l’animal approche de sa maturité.

LES CHIOTS DE PETITE RACE
Ils allient faible vitesse de croissance et grande précocité; ils sont à la naissance assez lourds et proches du poids d'inflexion de leur courbe de croissance; leur gain de poids, déjà restreint en valeur absolue, décline donc très rapidement. Ces chiots posent peu de problèmes, car leurs besoins alimentaires sont aisément satisfaits, d'autant que l'allaitement maternel couvre largement la période d'exigence maximale (les portées étant, de plus, peu nombreuses).

LES CHIOTS DE GRANDE RACE
À l'opposé, les grandes races posent plus de problèmes, associant toutes les prédispositions à des sous-alimentations durant le jeune âge : poids de naissance assez faible, croissance intense et longue car ils sont moins précoces, allaitement proportionnellement plus restreint et plus court, se terminant avant la phase de développement maximal. Un rationnement spécialement bien adapté est donc nécessaire aux chiots de grande race.

Commentaires (3)

1. proactol plus (site web) 13/05/2012

merci pour ces informations concernant la nourriture de nos chiens

2. meys 18/03/2011

pour lalimentation des chien vous parlé de graisse "non cuite" c'est a dire???car je voudrair préparer moi meme la nourriture pour mes chien et graisse non cuite je ne voie pa merci

3. donne chien (site web) 16/02/2010

intéressant comme article

Ajouter un commentaire

 

Les Boutiques partenaires de Sauvegarde-Animaux-Planète 

  zooplus



 

 

L' Actualitè  Animaux-Planète

           

Classement de sites - Inscrivez le vôtre!

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site