Comment choisir son chien ?


L’acquisition d’un chiot n’est pas un acte anodin, il vous engage pour 10 à 20 ans et vous conduit à assumer le rôle de parents de substitution d’un jeune animal dont vous devrez guider le développement. Avant de concrétiser votre décision et de signer un contrat de vente, cinq points méritent votre attention :
- qu’attendez-vous de votre chiot ? Cette question peut paraître saugrenue ; pourtant, faute de vous la poser, vous pouvez voir votre rêve d’accueillir un chiot se transformer en déception, voire en cauchemar. En effet, vous vous êtes construit une image de votre chien et, lorsque celle-ci se révèle trop différente de la réalité, les conflits éclatent. Sachez tout d’abord que le chien ne peut vivre qu’au sein d’un groupe : il a besoin de voir, de toucher ses compagnons, humains ou chiens, il ne peut se satisfaire de la solitude, fut-ce dans un parc d’un hectare. Si donc votre emploi du temps implique que vous deviez laisser votre chien seul en permanence, peut-être vaut-il mieux renoncer. De même, si vous recherchez un compagnon indépendant avec lequel vous puissiez entretenir des relations libres de toute contrainte ou de tout rapport de force, choisissez plutôt un chat. Cette question doit vous conduire à rechercher des informations fiables pour confirmer votre décision. Vous pouvez toujours demander conseil à un vétérinaire.
- Où acheter votre chiot ? Faites appel à un éleveur ou éventuellement à un particulier. Eux seuls sont capables de vous présenter un chiot équilibré parce que vivant avec sa mère dans de bonnes conditions. Le chiot doit être en contact régulier avec des êtres humains, vivre dans un enclos riche en objets, en bruits variés (d’un niveau sonore supportable).
- A quel âge ? Si vous n’avez pas beaucoup de temps, prenez un chiot âgé de 3 à 4 mois, déjà éduqué par sa mère. Si vous êtes disponible, prenez un chiot plus jeune, afin d’être identifié comme parent.
- Comment se comporte le chiot ? Aucun test fiable n’existe, mais vous pouvez vérifier quelques éléments simples :
a) le chiot doit répondre rapidement à un appel au jeu. Pour cela, accroupissez-vous légèrement en vous penchant vers l’avant et tapotez vos genoux en souriant. Soulignez votre plaisir avec quelques mots ou sons prononcés sur un ton enthousiaste. Le chiot doit venir vers vous en remuant la queue et peut vous répondre par une posture d’appel au jeu, avant du corps aplati sur le sol et la queue dressée et agitée.
b) Il accepte que vous le souleviez du sol sans chercher à mordre et sans paniquer
c) Il ne sursaute pas au moindre bruit et supporte le contact par le regard.
- Quelle race choisir ? Contrairement à ce que prétendent certaines brochures, le comportement de votre chien dépend peu de la race à laquelle il appartient. Toutefois, certaines races sont plus fragiles sur le plan émotionnel et plus sujettes à développer certaines pathologies comportementales. Un vétérinaire peut vous donner ces renseignements pour vous aider à bien choisir.

Commentaires (1)

1. charlotte 02/01/2012

Merci pour votre site je vais pouvoir manipullé ma mere pour avoir un chien

Ajouter un commentaire

 

Les Boutiques partenaires de Sauvegarde-Animaux-Planète 

  zooplus



 

 

L' Actualitè  Animaux-Planète

           

Classement de sites - Inscrivez le vôtre!

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site